Enfants

LA CONSULTATION PSYCHOLOGIQUE DE L’ENFANT

Les enfants témoignent de leurs difficultés d’une façon différente des adultes. S’ils disent rarement leur souffrance avec des mots, elle s’exprime souvent par d’autres voies et est souvent ressentie par leur entourage proche (famille, proches, enseignants, médecins).

boy-477013_640

La scolarité, l’investissement des apprentissages, la vie avec les camarades peuvent amener des difficultés. A toutes les étapes du développement, de nouveaux défis s’imposent à eux.

La vie familiale peut elle aussi faire vivre des bouleversements qui sont plus ou moins bien appréhendés : naissance d’un frère ou d’une sœur, séparation des parents, recomposition familiale, maladie, décès.

Il arrive qu’apparaissent des peurs ou des difficultés d’adaptations aux situations de la vie quotidienne.

L’émergence de symptômes chez l’enfant peut constituer un appel à l’aide et nécessiter un avis et une aide pour les aider à bien grandir. Il peut s’agir de :

  • changements soudains de comportement
  • troubles du sommeil
  • angoisses, phobies, obsessions
  • décrochage scolaire ou difficultés d’apprentissages
  • agitation motrice et difficultés de concentration
  • manifestations psychosomatiques (maux de ventre, eczéma)
  • énurésie / encoprésie

 


 commentEn pratique : le premier rendez-vous

La première consultation se réalise en présence de l’enfant et de ses parents pour une évaluation de la situation, avant de déterminer par la suite la nécessité d’un accompagnement et de ses modalités qui soient adaptées à l’âge et à la problématique identifiée.

La parents sont invités lors de ce premier entretien à exposer les difficultés rencontrées avec l’enfant ou ce qui leur pose question. L’idée est d’essayer de comprendre ce qui se passe et de connaitre le contexte des difficultés. Lors de cet entretien, le psychologue cherchera aussi à connaître des éléments de l’histoire de l’enfant. 

Les entretiens suivants se dérouleront le plus fréquemment seul avec l’enfant et permettront d’affiner l’évaluation des difficultés et des besoins.

Et après ?

A l’issue de ces premières consultations, le psychologue abordera avec les parents s’il y a lieu la nécessité et l’intérêt d’un accompagnement ainsi que son cadre et ses modalités.

Il peut choisir soit de recevoir la famille au complet pour un travail familial ou un suivi de « guidance » parentale et adresser alors l’enfant à un confrère s’il s’avère qu’un travail individuel est nécessaire pour lui, soit prendre en charge la thérapie de l’enfant si l’indication est posée.

Une thérapie pour enfant : comment et pourquoi ?

Le travail thérapeutique avec l’enfant se réalise d’une façon particulière et différente d’avec l’adulte. Les consultations sont dites « médiatisées » car l’enfant a à sa disposition différentes médiations (jeux, dessins, pâte à modeler) qui lui permettront d’exprimer ce qu’il ne saura parfois pas dire avec des mots. Il va utiliser ces modalités d’expression pour communiquer ses états d’âme, ses désirs, ses espoirs ou ses regrets, ses peurs, ses joies ou ses peines, en un mot, tout ce qui s’agite en lui et au plus profond de lui.

Comme chez l’adulte et l’adolescent, les objectifs d’une thérapie pour un enfant sont de diminuer la souffrance psychique et de permettre un meilleur développement.

La durée de la prise en charge est variable en fonction du problème rencontré.